Florence Samson - MES LIVRES PUBLIES
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
 
 

MES LIVRES
Vous pouvez lire des extraits de mes livres sur les sites de la FNAC et d'Amazon ...

Participation aux salons du livre de Paris (2006), Hossegor (2007) Biarritz (2009,2010,2011) et à la "Rue de bouquins" (2010,2011)
 

 "Programmer "le GPS" de son organisation" Publié chez l'Harmattan le 1er septembre 2016

"Tsunami dans les armées" Lettre ouverte au Président de la République publié le 28 mars 2013 dans la collection "Question d'actualité" dirigée par Omri Ezrati.
 
"Liban, Bosnie, Côte d'Ivoire, Afghanistan, Mali... et maintenant ?" Livret publié le 16 janvier 2013 aux Editions Omri Ezrati Paris

"Florange : Chronique d'une mort annoncée "Livret publié le 14 décembre 2012 aux Editions Omri Ezrati Paris

«Mariage gay, pourquoi la France s'enflamme » Livret publié le 12 décembre 2012 aux Editions Omri Ezrati Paris

« Paix à leurs âmes, RIP ! » Essai publié chezOmri Ezrati éditions le 14 juin 2012 avec une vesion anglaise "Rest in Peace"

« Une femme présidente pour la France» Essai publié chez l’Harmattan le 1er décembre 2011.

« La jungle du chômage» Essai publié chez l’Harmattan le 1er décembre 2010. Préface Céline Schmink

« La femme : objet de la gent masculine et des diktats sociétaux, mars 2010»Essai publié chez l’Harmattan le 1er avril 2010.

« L'ombre de 1929 plane en cette année 2009»Essai publié chez l’Harmattan le 15 octobre 2009.

« Tabous et interdits gangrènes de notre société ». Essai publié chez l’Harmattan le 1° Mars 2009.

« 1968-2008, l’héritage amer d’une génération ». Essai publié chez l’Harmattan le 15 juin 2007.

« Outreau, et après ? La justice bousculée par la Commission d’enquête parlementaire» : Essai publié aux éditions l’Harmattan le 1er septembre 2006. Préface Maitre Mokri-Blumberg

« Notre maison brûle ! » Essai publié aux éditions Thélès le 5 janvier 2006. Préface Axel Kahn

« Malaise dans la Gendarmerie » : Essai coécrit et publié aux Presses Universitaires de France le 17 mai 2005. Préface Michel Rocard