La femme : objet de la gent masculine et des diktats sociétaux
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Articles récents

Redéfinir notre échelle de valeurs.
La construction de l'Europe fête ses 60 ans
LE MONDE ASSOCIATIF UN ACTEUR DE LA VIE ÉCONOMIQUE EN FRANCE
Quand notre zone de confort est bouleversée : savoir mettre son cerveau au diapason de son cœur
Réglementer plus drastiquement la fonction d'attaché parlementaire.

Articles les plus populaires

Rencontre avec Anne Kayanakis, Procureur de la REPUBLIQUE
Malaise dans la Gendarmerie
Les nouveaux sites de recrutement en ligne innovent et cassent les prix
" DEVELOPPEMENT DURABLE et INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE"
LE SYMBOLE DE L’EMPIRE

Catégories

Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile

Archives

avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
août 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010

fourni par

BIO PRO ET BIBLIOGRAPHIE

La femme : objet de la gent masculine et des diktats sociétaux

LA FEMME OBJET DE LA GENTE MASCULINE ET DES DICKTATS SOCIETAUX
En ce début d’été 2009, époque où débute l’écriture de cet essai, en France, nous sommes à nouveau confronté au diktat vestimentaire d’extrémistes musulmans. Après l’affaire du voile, voici celle de la burqa qui couvre entièrement la tête et le corps de la femme. Or en 2010, nous célébrerons les 40 ans des mouvements féministes qui ont contribué à l’émancipation de la femme en Occident. Pour mieux appréhender notre époque, il importe de faire un point sur le passé à travers les civilisations. En outre, dans tous les pays, on prend conscience du chemin qui demeure à faire dans les mentalités pour que soit effective la parité homme femme dans tous les domaines. Ce livre écrit par une femme tend à être le plus objectif possible et met aussi en exergue les risques de retours en arrière du fait de la théocratie rampante et de la faiblesse de certains élus parfois féminins cédant aux diktats sociétaux et de certains fondamentalistes. .

1 commentaire pour La femme : objet de la gent masculine et des diktats sociétaux:

Commentaires RSS
Florence Samson on lundi 29 novembre 2010 20:46
Voici un commentaire publié sur le site Amazon.fr http://www.amazon.fr/femme-Objet-masculine-diktats-soci%C3%A9taux/dp/2296112137 5.0 étoiles sur 5 Un regard pertinent, réaliste et inquiétant, 20 septembre 2010 Par Azucena - Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme : Objet de la gent masculine et des diktats sociétaux (Broché) Un regard pertinent, réaliste et inquiétant sur les régressions sociales et les privations de libertés qui, sans dire leur nom, nous tombent dessus non pas telles des burqas (dont nous aurions, espérons-le, tôt fait de nous débarrasser) mais insidieusement, tels des voiles diaphanes qui peu à peu s'enroulent autour des corps et, hélas, des esprits jusqu'à former une gangue indestructible... Les luttes des femmes sont loin d'être terminées, non seulement pour obtenir un semblant d'égalité (qui aujourd'hui encore, dans notre société occidentale, se réduit à une singerie de la gent masculine,comme si nous ne pouvions exister et vivre notre vie au grand jour par nous-mêmes et pour nous-mêmes) mais surtout pour revendiquer le droit d'exister, le droit justement d'être différentes dans cette égalité, le droit d'auto-gérer nos propres vies comme nous l'entendons Face aux prétendues exigences des hommes qui fabriquent les religions, face aux menaces de régression qui se font jour dans nos propres pays occidentaux, face à l'utilisation ignominieuse et sans cesse grandissante de l'image de la femme en tant qu'objet commercial et sexuel, ces luttes doivent se durcir et devenir nos combats de chaque instant. Ces combats doivent être non seulement ceux de toutes et de chacune mais aussi ceux de nos compagnons, de nos pères, de nos fils, de nos frères que nous pensons être des esprits éclairés. Au sein du foyer, à l'école, dans l'entreprise, dans la rue, dans le monde entier nous nous devons de n'avoir de cesse de lutter tant qu'une seule de nos soeurs est opprimée, tant qu'il y a des femmes qui souffrent, voire qui mettent elles-mêmes fin à leurs jours (la société occidentale se tait donc approuve). A cause de cette infâme oppression, nous nous tenons debout à leurs côtés. Le témoignage de Florence Samson est à mettre entre toutes mains, surtout entre celles de nos filles et, par amour pour les générations à venir... entre celles de nos fils !
Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment