L'été de tous les dangers
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression
L'égo, notre pire ennemie
Macron : Le voile se lève et le vernis craque
Roue de l'éveil spirituel
Trump sacrifie l'avenir de nos enfants

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

L'été de tous les dangers

L'été 2011, est celui de tous les dangers.

La corne de l'Afrique est accablée par la famine, des enfants meurent chaque jours, les plus faibles des adultes aussi. Si à elle seule la famine ne suffisait pas, l'instabilité politique, les pirates somaliens et la guerre aggravent la situation.

La Grèce n'est pas encore sauvée et nous pouvons craindre pour le Portugal, l'Espagne qui connaissent des difficultés similaires et un chômage exponentiel suite à la crise de 2008.

Terrible crise qui est loin d'être amortie par l'ensemble de l'économie mondiale. Or cette dernière vit avec angoisse le bras de fer entre le Président américain Obama et les républicain à propos du relèvement du plafond de la dette de ce pays. Moody's une agence financière menace de baisser la notation des USA comme l'a subi ces derniers temps la Grèce. Une récession aux Etats-Unis impacterait par effet de domino l'ensemble de l'économie mondiale avec des conséquences importantes sur les prix, la croissance et sur l'emploi.

L'emploi, autre préoccupation de cet été avec une hausse du chômage en France de 1,3% en plein mois de juin. Alors que mécaniquement il aurait du être en baisse du fait de l'embauche des saisonniers. Nous sommes revenus en la matière aux chiffres d'octobre 2009. Chômage qui touche le plus les jeunes, les seniors et les demandeurs d'emploi de longue durée.

In fine l'incapacité d'une poignée de parlementaires des Etats-Unis à se mettre d'accord avant le 2 août sur le relèvement du plafond de la dette serait un coup difficile pour l'économie mondiale, menacée d'une crise d'ampleur très incertaine. La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, abonde dans ce sens: «Avoir un défaut de paiement ou un abaissement important de la note attribuée à la signature des Etats-Unis serait un événement très, très, très grave. Pas pour les Etats-Unis seulement, mais pour l'économie mondiale en général».

0 commentaires pour L'été de tous les dangers:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment