2012, "J" moins 12
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Articles récents

AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression.
Redéfinir notre échelle de valeurs.
La construction de l'Europe fête ses 60 ans
LE MONDE ASSOCIATIF UN ACTEUR DE LA VIE ÉCONOMIQUE EN FRANCE
Quand notre zone de confort est bouleversée : savoir mettre son cerveau au diapason de son cœur

Articles les plus populaires

Rencontre avec Anne Kayanakis, Procureur de la REPUBLIQUE
Malaise dans la Gendarmerie
Les nouveaux sites de recrutement en ligne innovent et cassent les prix
" DEVELOPPEMENT DURABLE et INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE"
LE SYMBOLE DE L’EMPIRE

Catégories

Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile

Archives

mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
août 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010

fourni par

BIO PRO ET BIBLIOGRAPHIE

2012, "J" moins 12

2011 va bientôt tirer sa révérence pour laisser sa place à 2012.

Que retiendrons-nous de cette année passée.

La crise continue ses ravages, des États sont sur la paille et les marchés ont fait basculé des gouvernements. Le politique tend à vouloir à garder le contrôle sur la finance qui menace de retirer le triple A de la France, de l'Allemagne. La Grèce, l'Italie, le Portugal; l'Irlande, l'Espagne sont ravagés. La zone euro est en danger. Les USA ont perdu le triple A, les BRIC commencent à montrer des signes essoufflement. Bref l'incertitude économique à l'échelle mondiale est la première chose à retenir de 2011.

Mais ceci n'est pas sans conséquence pour l'emploi, en France, nous vivons un retour en arrière. Nous connaissons un taux de chômage équivalent à 1999 avec près de 10% de chômeurs. Ces chiffres vont mécaniquement augmenter avec les plans sociaux annoncés dans les secteurs de l'automobile, des banques. Sans argent pour consommer, la récession va de facto s'installer durablement. Mais la France n'est pas la seule dans cette tourmente, c'est pourquoi la hausse du chômage sera aussi ce que nous retiendrons de 2011.

De l'autre côté de la Méditerranée, des peuples se sont libérés du joug de la tyrannie, mais on constate qu'ils sont en train de se faire voler leur révolution par des partis islamistes instaurant la charia, retour en arrière pour la condition féminine dans ses pays.

Femmes que la guerre en Afghanistan devait libérer des Talibans qui après 10 ans de conflits sont toujours aussi puissants et impose leur loi, multipliant les attentats. La France a perdu 76 soldats dans cette guerre, pour quel résultat ?

Après Kyoto, Durban devait montrer un engagement plus fort pour préserver la planète. Là aussi rien, rien de transcendant n'en est ressorti.

Le moral est en berne en cette année 2011, 2012 est selon un présage Inca, la fin d'une ère et non du monde comme le pense les apocalypses. Gageons que 2012 soit effectivement la fin de l'ère de la finance reine du monde et du retour à plus de solidarité, d'humanité ... alors que de plus en plus de personnes pensent et disent il faut que çà pète cela ne plus durer ainsi.

Nous avons effectivement tous les ingrédients (xénophobie, crise, chômage, faim, pauvreté...) comme à la veille de la seconde guerre mondiale, même si aujourd'hui nous subissons la pire guerre économique mondiale, il faut se méfier des peuples qui n'ont plus rien à perdre, nos prochains élus en 2012 dont le premier d'entre-eux le Président de la République Française auront du pain sur planche pour parvenir à redonner confiance aux français qui n'ont aucune perspective d'avenir rassurante

0 commentaires pour 2012, "J" moins 12 :

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment