Présidentielle 2012, la drague des électeurs
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Articles récents

AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression.
Redéfinir notre échelle de valeurs.
La construction de l'Europe fête ses 60 ans
LE MONDE ASSOCIATIF UN ACTEUR DE LA VIE ÉCONOMIQUE EN FRANCE
Quand notre zone de confort est bouleversée : savoir mettre son cerveau au diapason de son cœur

Articles les plus populaires

Rencontre avec Anne Kayanakis, Procureur de la REPUBLIQUE
Malaise dans la Gendarmerie
Les nouveaux sites de recrutement en ligne innovent et cassent les prix
" DEVELOPPEMENT DURABLE et INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE"
LE SYMBOLE DE L’EMPIRE

Catégories

Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile

Archives

mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
août 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010

fourni par

BIO PRO ET BIBLIOGRAPHIE

Présidentielle 2012, la drague des électeurs

Nicolas Sarkozy et François Hollande partent à la chasse aux votes
Le deuxième tour de la Présidentielle ressemble peu à une véritable campagne projet contre projet mais plus à une drague des électeurs des deux Fronts et du Modem.
Le Front National a recueilli les votes aussi disparate des électeurs de l'UMP et du PS. Les uns car ils sont las de l'immigration, les autres parce qu'ils ont été déçu que leur pouvoir d’achat ne cesse de baisser. Le tout avec pour arrière plan le chômage, la crise.... Comment en effet pouvoir absorber plus d'immigration quand le Pays ne peut pas donner un emploi et une vie descente aux travailleurs déjà en France. Comment en outre vivre avec un salaire qui ne vous permet pas de joindre les deux bouts.
Le Front de gauche a quant à lui réunit les déçus du PS et ceux qui veulent bouter Nicolas Sarkozy tout en diabolisant le FN. Ils ont cru à un grand soir où tous les espoirs étaient possibles. Où les méchants sont tous forcément au FN, ne cherchant pas à comprendre pourquoi près de 20% des électeurs ont choisi ce camps.
Quant au Modem, il réunit les déçus du Sarkozysme et ceux du PS. Ils ont le souhait d'un grand rassemblement hors des clivages politique Gauche Droite que l'on tente d'imposer aux électeurs depuis plus de 30 ans. Comme si les français ne pouvaient être que de gauche ou de droite. Mais tout n'est jamais blanc ni noir dans le monde réel et la sphère politique n'y échappe pas non plus.
De fait les deux candidats en lice pour le second tour de l'élection Présidentielle doivent comprendre que les français veulent avant tout que l'on se préocupe de leur quotidien (travail, chômage, logement,salaire, santé, une meilleur répartition des impôts et des revenus, immigration, le respect de leur identité...) et que l'on cesse de les endormir avec des sujets qui ne sont pas primordiaux aujourd'hui pour eux comme le droit de vote des étrangers .... C'est aussi ce que révèle le vote du FN. A propos de l'immigration Michel Roccard lui-même il y a 20 ans disait que nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde alors même que nous ne parvenons pas à endiguer le chômage en France.
Aucun candidat n'apporte de l'espoir, ne montre pas que l'on peut être fière de son Pays alors que nous comptons des fleurons de l'industrie tel que Dassault, Airbus, Arianne mais aussi un tissu de PME et PMI qui font vivre l'économie de notre pays et donnent du travail aux français et aux étrangers. Des entreprises souffrent de ne pas trouver de salariés fautes de compétences adéquates, alors que des chômeurs se battent quotidiennement pour trouver un emploi. La formation tout au long de la vie professionnelle existe mais n'est pas assez utilisée en France, on veut nous faire croire que c'est une nouveauté alors que nous avons déjà ce dispositif. Il faudrait également envisager une véritable gestion prévisionnelle des emplois et des compétences à l'échelle du territoire français afin de répondre aux demandes d'aujourd'hui mais aussi à celles de demain. Tout le monde y aurait à gagner aussi bien les entreprises que les salariés. Il faut également revaloriser l'alternance et cesser d'envoyer au bac tous les jeunes qui une fois ce diplôme en poche pour certains, c'est l'impasse car ils ne savent pas où s'orienter. 
Quant aux revenus de la spéculation il est anormal qu'une personne qui vit par le travail des autres soient au final moins imposer que ceux qui se lève tôt le matin pour aller au travail. L'impôt sur le revenu étant moins favorable aux revenus du travail qu'à celui de la finance. Néanmoins, nous avons besoins de l'argent des grosses fortunes pour investir dans notre économie, alors les taxer au delà du raisonnable n'est pas non plus la solution. L'équité doit être le maître mot.
Nous ne pouvons pas non plus laisser l'Europe admettre autant de disparités sociales d'un pays à l'autre. Ce dumping social est anormal dans un groupe qui veut vivre et avancer ensemble. Cela implique de facto une harmonisation à l'échelle de l'Europe des politiques sociales. Mais en relevant le niveau et non en le nivelant vers le bas. Tout comme nous ne pouvons pas continuer de laisser continuellement les produits chinois et asiatiques envahir notre économie. N'oublions pas que si ces produits sont plus compétitifs, c'est au détriment des conditions de travail des ouvriers de ces pays qui n'hésitent pas non plus à faire travailler des enfants. Sans compter les risques de la contre-façon et des matériaux utilisés. Nous devons mettre en place une taxe à l'entrée de l'Europe pour rendre ces produits moins compétitifs et ainsi nous préserverons nos emplois en Europe. Par ailleurs nous devons cesser de transférer continuellement nos savoirs- faire technologique pour remporter des marchers car au final nous nous livrons pieds et mains liés à la concurrence déloyale de certains pays. Nous perdons ainsi des emplois alors que pour créer de la richesse, nous devons réindustrialiser notre pays. Ainsi nous créerons des emplois. Qui dit emplois, dit reprise de la consommation donc de la croissance, donc de nouveau emplois.
Enfin le train de vie des représentants de l'Etats, des élus doit être revu à la baisse afin de faire quelques économies. On ne pas demander aux français de se serrer la ceinture si l'exemple ne vient d'en haut. Nos élus et représentants oublient une chose, c'est que les français leur confient la gestion de nôtre Nation et qu'ils nous doivent des comptes. Ils sont là pour servir les français et les représenter et non pas pour s'enrichir sur leur dos. Le cumul des mandats doit aussi interdit afin d'éviter des prises d'intérêts et que la vie politique de la France soit renouvelée. Au même titre que la parité doit être une réalité, la proportionnelle doit aussi être instaurée car on ne peut pas empêcher 20% des français d'être représentés à l'Assemblée Nationale. En diabolisant le FN et en faisant la politique de l'autruche de savoir pourquoi des français votent FN, on a permis son implantation dans le paysage politique français. Faute en revient aux politiques qui n'ont pas su écouter les français, leurs attentes, leurs craintes...
Il existent des solutions, elles sont là sous notre nez, mais l'évidence n'est jamais évidente.
Suite le 6 mai 2012.

0 commentaires pour Présidentielle 2012, la drague des électeurs :

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment