Tensions entre Valls et Taubira
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

Roue de l'éveil spirituel
Trump sacrifie l'avenir de nos enfants
Savoir déconnecter pour soi
AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression.
Redéfinir notre échelle de valeurs.

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

Tensions entre Valls et Taubira

Les tensions entre Valls et Taubira prouvent le manque de cohésion au sein du Gouvernement et viennent de mettre en lumière deux visions très différentes sur la politique pénale qui cohabitent au sein de la majorité.

Dans la lettre de Manuel Valls à François Hollande publiée par le Monde lundi, le premier flic de France fait état de ces désaccords "de méthode" et "sur le fond" avec Christiane Taubira. Il critique "le bref délai dans lequel est conduite la réflexion sur un projet de loi techniquement dense et politiquement sensible". SIC ! De facto on est en droit de s'inquiéter sur la pertinence et le sérieux de projet de loi. 
 
Sur le fond, le ministre de l'Intérieur dit aussi ne pas partager le postulat suivant, à savoir que  "la surpopulation carcérale s'expliquerait exclusivement par le recours par défaut à l'emprisonnement, et par l'effet des peines planchers". Il plaide donc pour une augmentation significative des places de prisons. Pour convaincre le chef de l'État, il compare le dimensionnement du parc pénitentiaire en France à ceux de nos voisins européens qui ont une démographie proche de notre pays. (96 200 places de prison au Royaume-Uni pour une population identique à la nôtre, 76 000 places de prison en Espagne pour une population d'un peu moins de 50 millions d'habitants. En France, elles sont 57 235 pour plus de 68 500 détenus).
 
À l’heure où la surpopulation carcérale bat des records, le texte de loi vise notamment à limiter le recours à la prison, entre autres par l’introduction d’une « peine de probation ». Manuel Valls critique son élaboration et son « socle de légitimité fragile ».
 
La garde des Sceaux conteste certains des chiffres de son collègue et défend sa méthode.En bref, Taubira détricote le travail accompli par Rachida Dati et Michèle Alliot-Marie...

1 commentaire pour Tensions entre Valls et Taubira :

Commentaires RSS
rolex replica on vendredi 16 août 2013 01:49
I am very pleased to see this article, thank you for sharing. I hope next time will be better.Inside If you on my homepage can be found more related content.
Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment