Sénateurs, parlementaires à part ?
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Articles récents

Redéfinir notre échelle de valeurs.
La construction de l'Europe fête ses 60 ans
LE MONDE ASSOCIATIF UN ACTEUR DE LA VIE ÉCONOMIQUE EN FRANCE
Quand notre zone de confort est bouleversée : savoir mettre son cerveau au diapason de son cœur
Réglementer plus drastiquement la fonction d'attaché parlementaire.

Articles les plus populaires

Rencontre avec Anne Kayanakis, Procureur de la REPUBLIQUE
Malaise dans la Gendarmerie
Les nouveaux sites de recrutement en ligne innovent et cassent les prix
" DEVELOPPEMENT DURABLE et INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE"
LE SYMBOLE DE L’EMPIRE

Catégories

Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile

Archives

avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
août 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010

fourni par

BIO PRO ET BIBLIOGRAPHIE

Sénateurs, parlementaires à part ?

Cette semaine, les sénateurs se sont arrogés le droit d’être exemptés de cette mesure en votant trois amendements à 281 voies pour et 83 contre.  Série d'amendements leur laissant la possibilité de garder un mandat local – mairie ,présidence de conseil général ou régional –, refusant ainsi de se voir appliquer le projet de non-cumul des mandats. Ils sont en effet 264 sénateurs à cumuler au moins un mandat soit plus du ¾ de cette assemblée.
 
Si les sénateurs représentent les territoires et sont les grands élus de la Nation, est-ce pour autant des parlementaires à part ? Assurément non ! Ils sont des élus comme les autres à qui on confie le pouvoir de représentation et de décision et de contre-pouvoir à l'Assemblée Nationale.
 
Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures concernant les élus de la République. La règle doit s'appliquer à tous de la même manière, notamment dans notre Pays où l'Égalité est une devise constitutionnelle.
 
Il y a fort à parier que les députés ne laisseront pas cet avantage aux sénateurs, c'est la porte ouverte à l'exception pour les parlementaires qui sont censés voter les lois dans l'intérêt de la Nation. Pour rappel 468 députés sur 571 cumulent aujourd'hui leur fonction avec au moins un autre mandat.
 
Par ailleurs le non-cumul des mandats est une chance pour rénover la classe politique française et pour voir la parité hommes/femmes poindre un peu plus car nous sommes loin du compte.

1 commentaire pour Sénateurs, parlementaires à part ?:

Commentaires RSS
Craig Jones on samedi 21 septembre 2013 17:11
Boom!
Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment