La démocratie française prise au piège par le conflit israélo-palestinien
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

Roue de l'éveil spirituel
Trump sacrifie l'avenir de nos enfants
Savoir déconnecter pour soi
AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression.
Redéfinir notre échelle de valeurs.

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

La démocratie française prise au piège par le conflit israélo-palestinien

C'est toujours la même chose dès que le conflit israélo-palestinien reprend, la démocratie française est prise au piège.

En effet, à chaque fois on assiste à une importation de conflit en France où les pro-palestiniens n'hésitent pas à s'en prendre à la communauté juive et bravent la République française. 

Des violences ont émaillé la fin de la manifestation interdite en soutien aux Palestiniens, samedi 19 juillet, dans les rues de Paris autour du quartier Barbés. Plusieurs dizaines de personnes ont jeté des projectiles, des cailloux et des bouteilles sur les forces de l'ordre. Des véhicules de la RATP et des poubelles ont été brûlés. Les policiers ont répliqué avec des gaz lacrymogènes. Il es est de même ce dimanche à Sarcelles où  la synagogue  a été attaquée alors que nous commémorons la Rafle  du Veldiv . A cela s'ajoute le vandalisme et la destruction de commerces juifs, Le magasin Naouri a notamment été incendié. Cette supérette avait fait l'objet d'une attaque à l'engin explosif en 2012.  Selon Le Figaro, "certaines personnes" seraient par ailleurs parvenues à envahir le commissariat de Garges-lès-Gonesse. La police a depuis sécurisé le périmètre, indique le quotidien sur son site internet. Selon plusieurs journaux et témoignages sur internet, des centaines de sympathisants anti-israéliens se sont rassemblés cet après-midi près de la gare de Garges-Sarcelles afin de manifester leur haine contre l’État des juifs.

En tant que française, je suis lasse de voir qu'une catégorie de notre population prenne la France en otage et importe un conflit religieux et ethnique extérieur au sein de notre Nation. L'unité de la nation est aujourd'hui attaquée. Notre démocratie est laïque. La religion doit demeurer dans la sphère privée, a force de composer avec les revendications religieuses par clientélisme électoral et au nom des droits de l'Homme dans notre Pays, nous sommes entrain de détruire nos valeurs qui ont construit la France au cours de son Histoire. 



0 commentaires pour La démocratie française prise au piège par le conflit israélo-palestinien:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment