Demandeurs d'emploi : Ce qui va changer pour vous
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

Roue de l'éveil spirituel
Trump sacrifie l'avenir de nos enfants
Savoir déconnecter pour soi
AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression.
Redéfinir notre échelle de valeurs.

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

Demandeurs d'emploi : Ce qui va changer pour vous

Encourager les demandeurs d’emploi à reprendre une activité, même de courte durée. C’est l’objectif des trois nouveaux dispositifs de l’Assurance chômage, qui entrent en vigueur ce mercredi 1er octobre.Ces mesures devraient concerner un million de personnes.  

1° Les droits rechargeables
Toute période travaillée sous n’importe quel contrat (CDI, CDD, intérim) allonge la durée des droits du chômeur indemnisé
A deux conditions: que la perte du nouvel emploi ne soit pas volontaire et que le demandeur d’emploi ait travaillé au moins 150 heures (soit un mois) sur l’ensemble de sa période d’indemnisation.

Si le travail repris procure un revenu équivalent ou supérieur à l’ancien salaire, l’indemnisation est suspendue le temps de cette activité, puis reprend là où elle en était. Si le travail offre un revenu inférieur, le chômeur peut cumuler ce revenu avec une partie de son allocation. Le reste de l’allocation est convertie en jours d’indemnités qui repoussent d’autant la date de fin des droits initiaux. Dans tous les cas, une fois ces droits initiaux épuisés, un «rechargement» des droits que le chômeur a acquis en travaillant au moins 150 heures va être effectué. Ce qui lui permettra de bénéficier d’une allocation d’un nouveau montant pour une nouvelle durée, calculés sur la base des activités reprises.

2° S’ils reprennent une activité pendant leur période d’indemnisation, davantage de chômeurs vont pouvoir augmenter leurs revenus mais aussi allonger la durée totale de leurs droits.

Chaque mois travaillé, le chômeur peut cumuler le salaire de cette activité et une partie de ses allocations. Concrètement, il touche, en plus de sa rémunération, une allocation dont le montant est égal à la totalité des indemnités qui seraient dues sans activité auxquels sont soustraits 70% du salaire mensuel brut issu de la nouvelle activité. Le cumul ne peut dépasser la rémunération brute perdue –celle qui a servi de référence au calcul des indemnités chômage. 

3°Les salariés multi-employeurs

Mieux indemniser les salariés qui cumulent plusieurs emplois (assistantes maternelles, femmes de ménage...) et qui peuvent parfois perdre successivement plusieurs de ces postes.

Lorsqu’un salarié «multi-employeurs» perd l’un de ses emplois, son allocation chômage est calculée en prenant en compte la durée et le salaire de l’emploi perdu. Cette allocation est cumulable avec le ou les salaires de ses autres emplois. Si le salarié perd ensuite un deuxième emploi, son allocation intégrera les droits à indemnisation ouverts par la perte du second emploi.

0 commentaires pour Demandeurs d'emploi : Ce qui va changer pour vous:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment