Professions : paratonnerres
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression
L'égo, notre pire ennemie
Macron : Le voile se lève et le vernis craque
Roue de l'éveil spirituel
Trump sacrifie l'avenir de nos enfants

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

Professions : paratonnerres

De nombreux professionnels sont aujourd'hui et encore plus qu'hier confrontés à la colère des gens, la misère, la lassitude...

Les chômeurs ne comprennent pas que la préférence nationale ne soit pas la règle pour l'emploi. Ils sont las de voir que les étrangers sont traités sur le même plan d'égalité pour bénéficier d'un emploi. C'est une réalité à laquelle est confronté les agents de Pôle-Emploi sur qui tout le monde tire faute de résultat. Mais faudrait-il pour cela que les agents aient moins de dossiers à suivre pour être pus efficace et proposer un parcours en lien avec les compétences des chômeurs et les besoins des entreprises. Quant aux séniors, ils sont durement impactés par le chômage comme les jeunes, alors même que l'âge de la retraite ne cesse de reculer. Il faut par conséquent que les entreprises jouent aussi le jeu de l'emploi des seniors. Pour cela, il est urgent de baisser les charges des entreprises afin qu'elles retrouvent de l'air pour embaucher. La fiscalité étouffe leur marge et de fait leur croissance. Il s'agit avant tout des TPE  qui représentent 95% du tissu économique français. Ces patrons de TPE ayant pour certains réduit ou renoncé à leur salaires pour maintenir l'emploi depuis la crise de 2008. Pour au final finir en cessassions de paiement faute de trésorerie suffisante. Ces personnes se retrouvent sans revenus, n'ayant pas droit au chômage alors qu'ils cotisent pour.

Cette même incompréhension, les assistantes sociales la vivent au quotidien. Là aussi les français sont exaspérés de voir que l'aide profite avant tout aux étrangers qui deviennent prioritaires pour les logements et autres aides fussent-ils ou pas en situation régulière.

Pour l'aide médicale gratuite il en est de même alors que des français ne parviennent plus à se soigner et remettent à plus tard des soins. Les urgences sont saturées pour des petits maux qui pourraient être soignés par un généraliste, mais faute de moyens financiers certains choisissent les urgences pour ne pas avancer les frais. Autre fait dans les hôpitaux, le refus des maris jusqu'au boutisme de l'islam radical qui ne veulent pas que leur femme soit soignée par un médecin homme et qu'elle retire le niqab et autre burqa.

Les pompiers et les forces de l'ordre sont de plus en plus sollicités pour des différents familiaux où pas seulement la misère est l'apanage, mais plutôt le manque de communication entre les conjoints. Les embuscades que subissent ces professionnels dans les cités où l'état de droit est mis à mal. Les huissiers qui sont en première ligne pour récupérer l'argent du dans des familles où le surendettement et la pauvreté ne sont pas loin de les jeter à la rue.

Ces professions et bien d'autres ont en commun d'être des paratonnerres d'une société qui va mal, qui souffre et qui plonge de plus en plus dans la dépression voire dans la violence faute d'espoir.

De nombreux témoignages sur le net de ces professionnels font état de leur quotidien. Ils se disent impuissants, fatigués aussi d'être ces paratonnerres dans un État qui se désengage de plus en plus faute de moyens financiers.

On nous rabat les oreilles avec la crise de la Grèce depuis plusieurs semaines, en attendant on ne parle plus de nos problèmes en France alors que notre dette atteint les 97,5% de notre PIB et que nous comptons plus de 5 millions de chômeurs toutes catégories confondues.

Quid de combien de temps vont tenir ces professionnels, paratonnerres de notre société ?

0 commentaires pour Professions : paratonnerres:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment