Une nouvelle génération de décideurs, d'élus... doit prendre sa place.
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Articles récents

AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression.
Redéfinir notre échelle de valeurs.
La construction de l'Europe fête ses 60 ans
LE MONDE ASSOCIATIF UN ACTEUR DE LA VIE ÉCONOMIQUE EN FRANCE
Quand notre zone de confort est bouleversée : savoir mettre son cerveau au diapason de son cœur

Articles les plus populaires

Rencontre avec Anne Kayanakis, Procureur de la REPUBLIQUE
Malaise dans la Gendarmerie
Les nouveaux sites de recrutement en ligne innovent et cassent les prix
" DEVELOPPEMENT DURABLE et INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE"
LE SYMBOLE DE L’EMPIRE

Catégories

Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile

Archives

mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
août 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010

fourni par

BIO PRO ET BIBLIOGRAPHIE

Une nouvelle génération de décideurs, d'élus... doit prendre sa place.

L'année 2015 restera celle d'un nihilisme croissant pour qui le monde est dénué de tout sens, de tout but, de toute vérité compréhensible ou encore de toutes valeurs.L’État Islamique au Levant ayant fait la une de nos actualités toute cette année en réduisant en esclavage des hommes et des femmes et des enfants, en exécutant froidement tout opposant à sa cause où toute personne considérée par ces barbares comme mécréante. La propagation de l'horreur partout dans le monde avec pour seule valeur la mort. La mort de ceux et celles qui ne sont pas dignes de vivre selon leurs préceptes.

2015 est aussi l'année d'une prise de conscience que ces fous au nom d'Allah ne peuvent être combattus que par les armes, qu'il est impossible de dialoguer avec eux.

L'Occident se réveille face à cette menace qui pourtant a plongé le monde dans une guerre depuis le 11 septembre 2001. Nos gouvernements n'ont pas voulu ouvrir les yeux sur cette montée du terrorisme le temps que nos pays ne soient pas à nouveau touchés depuis les attentats de 2004. A trop jouer la politique de l'autruche, nous avons permis à ces filiales d'Al Qaeda de se développer et de gangréner de plus en plus de pays en les déstabilisant un peu plus chaque jour. Les conséquences sont gigantesques.

Plusieurs centaines de milliers de personnes fuient la guerre en Syrie, en Irak, en Afghanistan, en Libye.....et frappent aux portes de l'Europe pour trouver refuge et asile. Jamais l'Europe n'a eu à faire à une telle pression migratoire provocant des heurts aux frontières de l'espace Schengen et une montée des nationalismes en Europe.

En effet, les gouvernements ayant un temps ouvert les vannes pour faciliter l'entrée des migrants en Europe, ils se retrouvent dans une situation où leurs citoyens sont las de voir arriver autant de personnes ne partageant pas leur culture, sachant qu'en Europe le nationalisme identitaire a de plus en plus le vent en poupe. Surtout dans un contexte économique et social fragile, voire compliqué.

La France n'échappe à ces difficultés. La ville de Calais est emblématique des problèmes liés à cette immigration. Chaque jours plus d'une centaine de migrants tentent leur chance pour traverser la Manche et rejoindre l'Angleterre. Les habitants sont exténués par cette situation. Entre 4 000 et 5 000 migrants, venant principalement d’Afrique de l’Est, du Moyen-Orient et d’Afghanistan, vivent dans le bidonville surnommé la « Jungle », qui jouxte la rocade portuaire de cette ville. Des heurts opposent régulièrement migrants et police sur la rocade portuaire de Calais. 

La montée du nationalisme en France est flagrante cette année. Lors des élections départementales, des régionales, le FN est devenu le premier parti de France. Là aussi, au lieu de stigmatisé le FN comme ligne de conduite de nos politiques, il serait temps d'entendre la colère qui couve en France. Les attentats qui ont touché la France le 6 janvier et le 13 novembre ont eu certainement un impact sur le vote FN, mais pas que. Économie en berne, chômage exponentiel, baisse du pouvoir d'achat... autant de dégâts que subissent les français et qui espèrent trouver une réponse dans le vote FN. A cela s'ajoutent les abstentionnistes qui ne trouvent plus de raisons pour se déplacer aux urnes. La réponse aux attentats par le Gouvernement est l'état d'urgence jusqu'en et le pilonnage des positions de l'EIL. Quant à la réponse des français, elle n'est pas à la hauteur des enjeux. Seuls 3 millions de manifestants le 11 janvier, quelques héros qui ont sauvé des vies le 13 novembre, des rassemblements spontanés de ceux qui refusent cette barbarie, mobilisation sur les réseaux sociaux pour retrouver des connaissances. Tout le monde a repris sa petite existence en cette période de fêtes de fin d'année comme si rien ne s'était passé.

A quand une véritable prise de conscience que notre monde bouge et vit sous le joug des barbares de l'EIL et ses filiales ? A quand une véritable révolution des idées, d'un nouveau paradigme, l'actuel étant dans le mur ? A quand de nouvelles têtes compétentes à la tête des nations pour renouveler les idées et donner un nouveau souffle à l'Humanité ? Même la COP21 n'a pas été à la hauteur des enjeux du changement climatique.

De tout cela nous avons besoins, mais faut-il que les politiques d'une autre époque cèdent leur place et cessent de cumuler les fonctions. Une nouvelle génération de décideurs, d'élus... doit prendre sa place en veillant aux intérêts de la Nation et de l'Humain et en écoutant ses concitoyens. Il n'y a que comme cela que nous pourrons évoluer et changer peu à peu de paradigme.





0 commentaires pour Une nouvelle génération de décideurs, d'élus... doit prendre sa place.:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment