Quand le Président porte le déshonneur sur la Légion d'Honneur
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression
L'égo, notre pire ennemie
Macron : Le voile se lève et le vernis craque
Roue de l'éveil spirituel
Trump sacrifie l'avenir de nos enfants

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

Quand le Président porte le déshonneur sur la Légion d'Honneur

Créée par Napoléon 1er , nous savons tous, que La Légion d’Honneur est la plus haute distinction française et l’une des plus connues au monde. Depuis deux siècles, elle est remise au nom du Chef de l’État pour récompenser les citoyens les plus méritants dans tous les domaines d’activité.

L'honneur peut se définir comme un lien entre une personne et un groupe social qui lui donne son identité. L'honneur se gagne par des actes admirés par la collectivité.

Nous sommes loin de ces deux concepts lorsque le Président François Hollande remet la prestigieuse décoration de la Légion d'Honneur au ministre de l'Intérieur de l'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Nayef. Napoléon a du se retourner mille fois dans son tombeau aux Invalides. Lui même disait : "Si la Légion d’honneur n’était pas la récompense des services civils comme des services militaires, elle cesserait d’être la Légion d’Honneur." La condition pour obtenir une telle distinction, être un  citoyen français sans casier judiciaire ayant fait preuve de mérites éminents au service de la nation, à titre militaire ou à titre civil. Il y a là une première hérésie. Le ministre de l'Intérieur de l'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Nayef est-il français, a-t-il fait preuve de mérites imminents. Il n'est pas le seul dirigeant étranger à la recevoir. Mais là les faits sont plus graves et le comportement de notre Président est impardonnable.

En effet, la cérémonie s'est déroulée en catimini vendredi au Palais de l'Élysée, sans que la présidence en informe les médias. C'est l'agence de presse saoudienne SPA qui en a fait état. Les critiques ont immédiatement fusé sur les réseaux sociaux, alors que depuis le début de l'année le régime saoudien a procédé à 70 exécutions capitales.

Ce procédé est scandaleux. Comment le Président peut faire ainsi les choses dans le dos des français ? Comment peut-il reconnaitre un acte héroïque et admirable à cet émir saoudien ? Le président Hollande déshonore la France en donnant la Légion d'Honneur à un Prince saoudien pour sa "lutte contre le terrorisme" alors même que le régime saoudien est théocratique, dictatorial et va à l'encontre des droits de l'homme en appliquant notamment la charia. Charia qui met les femmes sous le joug d'un islam radical tout aussi condamnable que les exactions de l’État Islamique au Levant.

Notre président se renie ! Dans un discours prononcé au Bourget en janvier 2012 le candidat Hollande avait martelé que . "Présider la République, c'est ne pas inviter les dictateurs en grand appareil à Paris",Or ces paroles semble être oubliées par notre président. Dans la même semaine le gentil émir tortionnaire et meurtrier rencontrait Manuel Valls,, Royal, Le Drian, Cazeneuve et Macron  en toute discrétion. Les secrétariats des ministres ayant apparemment omis d'inscrire ce rendez-vos dans l'agenda de leur ministre.

On minimise le scandale dans les arcanes du pouvoir en précisant que le prince héritier a reçu cette décoration "au titre de personnalité étrangère, une pratique protocolaire courante".. Le président de la République avait lui-même été "décoré de l'ordre suprême du Royaume" lors de l'une de ses visites en Arabie saoudite, a-t-on rappelé de même source. De plus n'oublions pas que la France entretient des relations très suivies avec l'Arabie saoudite, allié important en Syrie dans la lutte contre l'organisation de l'État islamique et avec lequel la France a surtout conclu d'importants contrats d'armement.

In fine on s'assoie sur les fondements même de notre démocratie et donc de nos valeurs au profit de l'argent des saoudiens. Car c'est bien de cela qu'il s'agit.

Honte à notre Président et à nos dirigeants qui ont fait les choses en oubliant que la France est un régime démocratique et que le mandat qui leur a été confié est loin de leurs agissements qui sont dignes d'une dictature où l'on cache au peuple des choses et où l'on oublie que la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme est née dans notre pays.

0 commentaires pour Quand le Président porte le déshonneur sur la Légion d'Honneur:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment