Nuit debout , la tentation syndicale
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

Roue de l'éveil spirituel
Trump sacrifie l'avenir de nos enfants
Savoir déconnecter pour soi
AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression.
Redéfinir notre échelle de valeurs.

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

Nuit debout , la tentation syndicale

Voici le manifeste du mouvement Nuit Dbout;

Sais-­tu ce qui se passe là ? Des milliers de personnes se réunissent Place de la République à Paris, et dans toute la France, depuis le 31 mars. Des assemblées se forment où les gens discutent et échangent. Chacun se réapproprie la parole et l’espace public. Ni entendues ni représentées, des personnes de tous horizons reprennent possession de la réflexion sur l’avenir de notre monde. La politique n’est pas une affaire de professionnels, c’est l’affaire de tous. L’humain devrait être au cœur des préoccupations de nos dirigeants. Les intérêts particuliers ont pris le pas sur l’intérêt général. Chaque jour, nous sommes des milliers à occuper l’espace public pour reprendre notre place dans la République.Venez nous rejoindre, et décidons ensemble de notre devenir commun.

Ce mouvement initié par des citoyens exaspérés revendiquant le fait d'être apolitique puisque rejetant le monde politique actuel, vois s'installer une dérive politique. En effet, les organisations syndicales ont été conviées à l’assemblée générale Place de la République par les leaders du mouvement le 29 avril 2016. Subséquemment, nous savons que les syndicats aujourd'hui en France ne sont pas représentatifs des salariés. Seuls 9% sont adhérents à un syndicat. Le plus faible taux au sein de l'OCDE.

Le risque au final est de voir ce mouvement se politiser et perdre son âme. A savoir remettre le citoyen au cœur du débat dans la vie de la Cité. L'Agora n'aura tenue qu'un temps.



0 commentaires pour Nuit debout , la tentation syndicale:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment