BREXIT, le choix d'un peuple souverain. Quid de l'avenir de l'Europe ?
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS Nous retrouver Devenir Fan

Articles récents

Redéfinir notre échelle de valeurs.
La construction de l'Europe fête ses 60 ans
LE MONDE ASSOCIATIF UN ACTEUR DE LA VIE ÉCONOMIQUE EN FRANCE
Quand notre zone de confort est bouleversée : savoir mettre son cerveau au diapason de son cœur
Réglementer plus drastiquement la fonction d'attaché parlementaire.

Articles les plus populaires

Rencontre avec Anne Kayanakis, Procureur de la REPUBLIQUE
Malaise dans la Gendarmerie
Les nouveaux sites de recrutement en ligne innovent et cassent les prix
" DEVELOPPEMENT DURABLE et INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE"
LE SYMBOLE DE L’EMPIRE

Catégories

Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile

Archives

avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
août 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012
juillet 2012
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012
décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011
juillet 2011
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
décembre 2010
novembre 2010

fourni par

BIO PRO ET BIBLIOGRAPHIE

BREXIT, le choix d'un peuple souverain. Quid de l'avenir de l'Europe ?

Alors que personne ne voulait réellement croire au BREXIT, nous y sommes.
C'est le choix souverain d'un peuple qui doit être respecté.
C'est aussi l'expression d'un peuple qui confirme que l'Union Européenne est en danger de dislocation. C'est la voie ouverte à d'autres sorties de ses membres.

Aujourd'hui la Grande-Bretagne a choisi de quitter l'UE. Mais elle doit assumer ce choix jusqu'au bout et accepter dorénavant de devoir payer des taxes douanières pour tous ces produits, ne plus pouvoir bénéficier de la libre circulation des personnes et des marchandises sur le territoire de l'UE.

Car il faut s'attendre à d'âpres négociations et notamment celles de pouvoir maintenir certains intérêts qui lui sont favorables  sans avoir à contribuer à la construction européenne. Le risque pour le Royaume Uni est également une dislocation. Les Écossais souhaitent rester dans l'Europe ainsi que l'Irlande du Nord. Des referendums sont déjà demandés par ces deux entités. Avec pourquoi pas le retour de l'intégrité géographique de l'Irlande dans ses frontières naturelles. Une réunification comme l'Allemagne au siècle précédent.

Pour une fois, nous pouvons nous réjouir que le Royaume Uni ne fasse pas partie de la zone euro car nous aurions eu à faire face à une dégringolade de l'euro. Cependant, pour l'Europe les conséquences financières et économiques seront une réalité à court  et moyen terme.

Ce vote est historique, car il s'agit d'un vote sanction pour l'UE.

Nos dirigeants doivent en tenir compte car l'Europe aujourd'hui est de plus en plus rejetée par certains peuples. La seul réalité du jour est de se demander quel peuple veut encore faire partie de l'UE ? Le nationalisme rampant dans chaque état membre est aussi symptomatique d'une UE qui fonctionne mal, qui est trop éloignée de la réalité du quotidien des peuples. L'UE s'est sabordée elle-même en poussant à l'extrême et à l'absurde des normes. Alors qu'elle aurai du au préalable agir sur une unité fiscale, du droit du travail, du commerce. A contrario elle a créé un dumping social, fiscal et économique.

Ce vote est-il le début de la fin et le signe du délitement inexorable de l'Europe ? Seul l'avenir répondra à cette question.

Mais il faut que nos dirigeants européens soient implacables pour ne pas permettre au Royaume Uni de négocier les mêmes avantages que la Norvège. Ce peuple doit assumer sont choix jusqu'au bout.


0 commentaires pour BREXIT, le choix d'un peuple souverain. Quid de l'avenir de l'Europe ?:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment