La construction de l'Europe fête ses 60 ans
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

Roue de l'éveil spirituel
Trump sacrifie l'avenir de nos enfants
Savoir déconnecter pour soi
AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression.
Redéfinir notre échelle de valeurs.

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

La construction de l'Europe fête ses 60 ans

Il y a soixante ans à Rome étaient jetées les bases de l’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui, marquant le début de la plus longue période de paix dans l’histoire de l’Europe.







Les traités de Rome du 25 mars 1957 ont mis en place un marché commun dans lequel les personnes, les biens, les services et les capitaux peuvent circuler librement.

Les membres fondateurs souhaitaient créer l'Europe sociale et fiscale suite à la signature du traité de Rome. Or c'est l'Europe des échanges commerciaux, de la PAC et des normes technocratiques qui a pris le pas sur le bel esprit des pères de l'Europe. Quant à l'Euro, à la base c'est une bonne chose. La monnaie facilite les échanges. En revanche, les membres de la zone Euro ont perdu leur souveraineté au profit de la banque centrale européenne. On peut le déplorer notamment dans une Europe où l'harmonisation est loin d'être acquise. 

L'Europe s'est élargie créant de fait plus de concurrence déloyale entre les États en matières d'emploi, de fiscalité et d'aide sociale. L'entrée progressive des pays de l'est a considérablement aggravé cette concurrence.

L'Europe aujourd'hui est en danger de désintégration avec la montée des nationalismes et le Brexit. Les citoyens européens, dans l'utopie des membres fondateurs devaient être tous égaux en droits et devaient pouvoir s'exprimer sur l'avenir de l'Europe. Or le constat est décevant. Les citoyens européens ont un Parlement dont le rôle est plus que restreint et l'égalité de tous est encore une utopie.

Afin de sauver l'Europe, nous devons aujourd'hui mettre en œuvre une harmonisation sociale, fiscale et nous doter d'une véritable Europe de la Défense. Cette dernière est d'autant plus cruciale aujourd'hui que nous devons faire face au terrorisme, à un bouleversement des équilibre géo-stratégique où la Russie et la Chine voient leur zone d'influence croitre soit sur le plan militaire, soit sur le plan économique.

Nous vivons dans un monde où l'axe Atlantique perd de son aura et de sa suprématie. L'arrivée de Trump au pouvoir à la Maison Blanche change également la donne. L'Amérique en premier tel est son credo. Ce qui signifie que les européens doivent resserrer les rangs pour être plus forts ensemble. 

Nous sommes confrontés à de nombreux défis, qu’il s'agisse de la mondialisation, des conséquences des nouvelles technologies sur la société et l'emploi, des menaces qui pèsent sur la sécurité ou encore de la montée du populisme. Nous devons nous assurer de ne pas nous laisser submerger par ces évolutions, mais plutôt de saisir les chances qu’elles nous offrent.
 
In fine, nous devons nous poser une question : Quel avenir voulons-nous pour nous-mêmes, pour nos enfants et pour notre Union?

0 commentaires pour La construction de l'Europe fête ses 60 ans:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment