Ces enfants du jihade pris en otage
Florence Samson - d'une entreprise, d'une association, d'un territoire
RSS

Articles récents

Pour une Humanité pacifiée.
Ces enfants du jihade pris en otage
Combien coûte la recherche d'emploi et protection sociale sur un an ?
AGRICULTURE Un monde à plusieurs vitesses et sous pression
L'égo, notre pire ennemie

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

Ces enfants du jihade pris en otage

Nous sommes confrontés à une problématique avec la chute progressive de l'EIL autrement dit DAESH. Il s'agit du retour en France des enfants des jihadistes français.

Autant il est normal que ces personnes soient condamnées pour ce qu'elles ont fait, quant à leurs enfants, ils n'y sont pour rien.

On peut lire sur les réseaux sociaux que ces enfants dont la moyenne d'âge est de deux ans, qu'ils sont des bombes à retardement et des jihadistes en puissance. On voit un déchainement de violence et de haine à destination de ses enfants qui se retrouvent pris en otage du fait de la condition et des actes de leurs parents.

Comment peut-on imaginer que ces enfants ne doivent pas rentrer en France ? Ils y ont une famille qui peut les accueillir, notre système de santé est performant dans l'accompagnement psychologique des enfants. Doit-on les condamnés sous prétexte que leurs parents ont commis des actes inqualifiables ? C'est avoir une vision bien étriquée de l'avenir de ces enfants.

Sous prétexte que d'autres enfants sont morts du fait de l'idéologie de leurs parents, on doit également les punir, voire les laisser livrés à eux-même, pire encore courir le risque qu'ils ne tombe dans les griffes de trafiquants d'esclaves, de réseaux terroristes... ?

Je refuse de voir que l'on puisse envisager de sacrifier des enfants innocents qui ont eu la malchance de naître au mauvais moment, au mauvais endroit, otages de fanatiques sanguinaires.

Nous devons penser à l'avenir. Ces enfants comme tous les autres représentent l'avenir et on droit de vivre. Les condamnés dès à présent, c'est courir le risque d'en faire des bombes à retardement. Car ils seront élevés dans la violence et la haine.

Diantre, soyons humains et ne nous abaissons pas au niveau de ces fanatiques qui ont déjà causé bien de morts et de dégâts.

Un enfant n'a pas de prix, c'est notre rôle et responsabilité d'adulte de leur permettre de vivre dans l'amour et de leur donner un avenir en paix.

.

0 commentaires pour Ces enfants du jihade pris en otage:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment