Hommage à Simone VEIL
Florence Samson - Vers un nouveau paradigme sociétal.
RSS

Articles récents

Hommage à Claude Lanzman
Hommage à Simone VEIL
10 ans : Merci
Le cynisme de nos dirigeants.
La stigmatisation des plus fragiles,les vrais chiffres de la fraude fiscale et sociale en France

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

Hommage à Simone VEIL

Le premier juillet 2018, Madame Simone Veil, sera inhumée à la nécropole du Panthéon à Paris.

J'ai eu, lorsque je vivais à Paris, l'immense privilège de rencontrer et d'échanger plusieurs fois avec cette grande Dame de notre histoire contemporaine. 

J'ai le souvenir d'une personne à l'écoute, acceptant le débat contradictoire dans le respect de l'autre.

Elle est pour moi un modèle. Son histoire personnelle et son parcours force le respect.

Elle est déportée à Auschwitz-Birkenau à l'âge de 16 ans avec son père,sa mère, son frère et ses deux sœurs. Elle et ses sœurs sont les seules rescapées de cette ignominie. 

Pourtant en elle, la haine ne s'exprimait pas. Elle avait chevillé au corps le désir de réconciliation lucide et courageuse avec l'Allemagne. Il fallait, pour elle, briser l’engrenage de la guerre afin de voir émerger une Europe pacifiée en multipliant les échanges, dans tous les domaines. Son engagement pour l'Union Européenne la propulse en 1979 comme Présidente du Parlement Européen jusqu’en 1982. Elle devient la première femme à occuper cette fonction. Elle n'aura de cesse que de tout mettre en oeuvre pour l'unité et la paix des peuples sur notre continent. 

Au printemps 1974, Valéry Giscard d’Estaing, élu Président de la République, lui confie le porte -feuille de la santé dans le gouvernement de Jacques Chirac. Quelques mois plus tard, le débat parlementaire sur l’interruption volontaire de grossesse la projette au devant de l'actualité. Elle essuie les pires insultes de cette "assemblée d'hommes", un député n'hésitant pas à comparer cette loi comme le fait d'envoyer des bébés aux chambres à gaz. Or quand on sait ce à quoi à survécu Simone Veil, il n'y a pas de termes assez forts pour qualifier cette réflexion. En revanche, son combat n'a pas été vain. La loi est votée.

Le 18 mars 2010, Simone Veil fait son entrée à l’Académie française. C’est Jean d’Ormesson qui est chargé de prononcer le discours de réception. Dans son discours l'écrivain s'exprime notamment ainsi à propos de Simone Veil : "La clé de votre popularité, il faut peut-être la chercher, en fin de compte, dans votre capacité à emporter l’adhésion des Français. Cette adhésion ne repose pas pour vous sur je ne sais quel consensus médiocre et boiteux entre les innombrables opinions qui ne cessent de diviser notre vieux pays. Elle repose sur des principes que vous affirmez, envers et contre tous, sans jamais hausser le ton, et qui finissent par convaincre. Disons-le sans affectation : au cœur de la vie politique, vous offrez une image républicaine et morale."

Il ne s'agit là que quelques bribes de son existence, de sa vie, de son parcours. A mes yeux ils sont emblématiques de son caractère, de sa force, de son engagement et aussi de son empathie. 

C'est ce que je garderai à jamais de mes échanges avec Madame Simone Veil. 

Elle mérite de reposer en paix et d'entrer au Panthéon, haut lieu des personnes qui ont éclairé leur temps et notre histoire. Son mari l'accompagnera dans son repos, toujours à ses côtés même dans la mort. 

3 commentaires pour Hommage à Simone VEIL:

Commentaires RSS
Monnier on dimanche 1 juillet 2018 19:04
Aw, this was an extremely good post. Spending some time and actual effort to make a good article… but what can I say… I put things off a whole lot and don't seem to get anything done.
Répondre au commentaire


Dahl on dimanche 15 juillet 2018 16:16
You mean like once we sing praise songs in Church?? Larry requested and daddy nodded. ?Properly I could make up a worship song.? So Larry jumped to his toes and began to make up a music to a very unhealthy tune. ?Jesus is so cool. Its enjoyable being with God. He is the funnest God anyone might have.? Larry sang very badly so Lee had put his fingers over his ears.
Répondre au commentaire


Wicker on mardi 17 juillet 2018 21:18
Your mode of telling the whole thing in this article is actually pleasant, every one be able to simply know it, Thanks a lot.
Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment