Notre maison brûle
Florence Samson - Vers un nouveau paradigme sociétal.
RSS

Articles récents

Notre maison brûle
Trouver sa mission de vie
Qu'est-ce que le développement personnel ?
Croire en soi et en ses rêves
LES PILIERS DE LA NON-VIOLENCE ET DU VIVRE-ENSEMBLE

Catégories

Développement personnel
Economie, emploi
Evènements
Faits de société
Mes écrits
Mon parcours professionnel
Quatrième de couverture de mes essais
SITE ACSER.ORG
Sur la Toile
fourni par

Mon blog

Notre maison brûle

"Nôtre maison brûle, et nous regardons ailleurs."expression du Président Chirac soufflée par Nicolas Hulot  au sommet de la Terre en 2002 à Johannesburg.

Nôtre maison brûle c'est aussi le titre de mon second essai publié en 2005 chez Thélès. 

A l'époque le GIEC était déjà alarmiste sur le devenir de notre Terre et mettait en garde la communauté internationale sur l'urgence d'agir. 

Tel un enfant l'Home a écouter en faisant le minimum. Aujourd'hui, le GEIC , dans son nouveau rapport, va plus loin en parlant d'emballement climatique, d'extinction massive de la faune et de la flore. Les vagues de chaleur estivales deviendront plus fréquentes, plus longues et plus intenses. Concernant les pluies extrêmes, une tendance générale se dessine avec une augmentation de leur intensité, principalement en hiver et dans des zones où il neige aujourd'hui. Les épisodes neigeux seront plus intense. Il en est de même pour les ouragans ou cyclones ainsi que les tornades. Les territoires exposés aux risques d’incendies de forêts devraient être plus étendus,

Voici les conclusions du GEIC selon les senarii d'un réchauffement à 1,5  °C ou à 2 °C

À 1,5 °C, les risques sont significativement moins importants en fréquence et intensité des événements extrêmes (canicules, précipitations intenses, sécheresses) et les impacts sur la biodiversité, les écosystèmes, les ressources en eau et en nourriture, la sécurité et la santé, les infrastructures et la croissance économique sont moindres.

Par exemple, un réchauffement de 2 °C provoquerait une élévation du niveau des mers supérieure de 10 cm (par rapport à un réchauffement de 1,5 °C) d’ici 2100 et aggraverait le risque à plus long terme d’une déstabilisation des glaces du Groenland et de l’Antarctique (le niveau marin augmenterait alors de plusieurs mètres).  

Lorsqu'on lit les principales lignes de ce rapport du GIEC, il est incompréhensible que des personnes puisent encore douter de la réalité de l’emballement climatique. Surtout quand il s'agit de dirigeants comme le président Trump et le dirigeant chinois Xi Jinping qui joue un double jeu. La Chine abuse et remet en fonction des centrales à charbon. Elle achète des terres arables en Afrique et un peu partout dans le monde pour nourrir sa population et ainsi pallier à a pollution de ses sols, Pillant de facto les ressources des autres peuples.   

Nous devons prendre conscience de la finitude de notre mère la Terre et agir pour une économie axées sur une production durable, respectueuse de l'environnement.

Nous devons saisir cette opportunité pour créer un nouveau paradigme sociétal en laissant émerger une nouvelle économie sociale, écologique et solidaire qui sera créatrice de nouveaux emplois et d'un respect en vers les vivant ainsi que l'être humain.

Pour cela les gouvernements doivent mettre en oeuvre une transition écologique en soutenant l'ensemble de la population et notamment les plus faibles qui dans toute transition sont laissés sur le carreau. En développant une consommation locale et une production bio, nous avons la possibilité de baisser les gaz à effet de serre ainsi que le nombre de cancers. 

Nous avons le choix, le choix de vivre sainement et de laisser une maison accueillante pour nos enfants et les générations futures. 

C'est aujourd'hui que tout se joue.

0 commentaires pour Notre maison brûle:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment